Portrait de Femme: La Grande Khadija Bint Khuwaylid 31 mai 2021 – Posted in: Non classé

Khadija était une femme noble issue de la tribu des Quraysh. Elle se maria à deux reprises et eut trois enfants. Désormais veuve, elle repoussa un certain nombre de demandes en mariage. Khadija était une femme d’affaires très réputée et influente à la Mecque. 

Elle faisait partie des rares femmes leader de la Mecque et disposait de plus de marchandises et de caravanes que la majorité des hommes commerçants mecquois. Elle était réputée pour son sens des affaires mais aussi pour son éthique. 

Khadija souhaitait épouser un homme avec les mêmes valeurs et non un homme intéressé. C’est pour cela qu’elle refusait les demandes en mariage.

Le dernier messager Muhammed – Paix et bénédictions sur lui – était un jeune orphelin d’une vingtaine d’années lorsque son oncle  l’incita à subvenir à ses propres besoins. Il se présenta donc à Khadija qui l’embaucha et le mis à la tête d’une caravane de marchandises en direction du Sham (Syrie, Jordanie….)

Lorsqu’il rentra de son voyage d’affaires, Khadija enquêta sur lui et demanda un rapport. On lui fit un récit élogieux à son sujet. Ce qui séduisit Khadija était le fait que Muhammed était décrit comme étant un homme humble, éthique et honnête. En effet, la méthode marketing de l’époque était d’hurler dans les marchés pour attirer les clients. C’était une façon de faire penser que les produits étaient meilleurs que celui des concurrents.

Muhammed n’avait absolument pas utilisé ce procédé rabaissant et avait tout de même fait beaucoup de ventes. Ce caractère honnête a tout de suite séduit Khadija qui le demanda en mariage. 

C’est deux éléments font de Khadija une femme bien plus progressiste et moderne que moi! Personnellement, je n’aimerais pas que mon mari soit en dessous de moi dans l’organigramme de mon entreprise, ni même qu’il travaille sous mes ordres. Il faut dire que j’ai trop de fierté pour travailler pour lui aussi…!

Et je n’apprécierais pas non plus de demander en mariage car je pense que c’est à l’homme de faire la cour à la femme qu’il veut épouser… Bref, je m’égare.

C’est ainsi qu’ils se marièrent et vécurent heureux et de leurs unions naquirent les quatres seules filles du Prophète – Paix et bénédictions sur lui –

Leur commerce prospéra, leur amour aussi.

Khadija fut un soutien moral et financier mais également un pilier dans la propagation de l’Islam. Elle fut la première femme à embrasser l’Islam et à être mentionnée par Allah comme étant une des cinq meilleures femmes que la Terre ait portées. 

Conclusion

Il est étonnant de voir avec quelle intensité certains nous rabâchent que pour être de “bonnes personnes » nous devrions, nous femmes, nous effacer totalement de la vie sociale et renoncer également à avoir une vie professionnelle. 

Cette volonté de nous rendre invisibles et de piétiner nos droits ainsi que nos talents est purement ANTI-ISLAMIQUE. 

Les médias – l’Occident en général – pointent du doigt ces coutumes et ils ont totalement raison de le faire!

Comment expliquez-vous que de grandes dames comme Khadija, Khawla ou encore Shajarat dhur soient aussi peu relayées dans les prêches et les livres?? 

L’émancipation (spirituelle, intellectuelle…) fait partie de la religion et notre mentor Khadija est notre modèle en ce sens. Musulmane, mère, épouse et femme d’affaires. 

Honorable bédouine, il ne s’agit pas de demander des droits. Il s’agit de les récupérer… .

Il ne tient qu’à toi.

Avis aux futures entrepreneures: toutes celles qui souhaitent se lancer et être indépendantes (sans avoir d’idées business) envoyez un mail à formations@bedouine.fr pour réserver votre rdv avec moi. 

Avec tout mon amour, Habiba.

Et toi? Es-tu aussi moderne que Khadija?

« Portrait de Femme: Coco Chanel
Portrait de Femme: Assia épouse de Pharaon »