Portrait de Femme: Assia épouse de Pharaon 29 avril 2021 – Posted in: Non classé

Sa vie et l’arrivée de Moïse

Assia était la « mère adoptive » de moïse et une des cinq femmes à avoir atteint la perfection spirituelle. Pour rappel, voici l’explication de la présence des hébreux en Egypte.

Abraham -> Isaac -> Jacob -> 12 fils -> Joseph-> Ismaël (voir sourate yussuf)

À la suite d’un rêve et par peur de perdre son trône, Pharaon annonça un décret: il fera tuer tous les nouveaux nés mâles du peuple hébreu de son pays une année sur deux. Vous connaissez surement toutes l’action de la mère de Moïse suite à un commandement divin? Allah lui avait ordonné de mettre son nouveau né dans un coffre et de le déposer sur le fleuve. Ce qu’elle fit non sans peine… . Le coffre flotta jusqu’à arriver étrangement au palais même de l’homme qui voulait tuer cet enfant (ironie de l’histoire car c’est très exactement ce bébé qui va détrôner ce Pharaon comme l’avait indiqué le rêve.)

De tout le Palais, Allah voulu que ce soit la meilleure personne qui le découvre et le protège : Assia. Tout le monde s’est tout de suite rendu compte que ce n’était pas un bébé copte mais bien un Hébreu. C’est là que les principales qualités d’Assia vont se révéler:  sa profonde humanité et sa force de persuasion.

Elle parvint à convaincre Pharaon de la laisser élever ce bébé hébreu au sein même de son palais. Si moïse, dont l’avenir était d’être prophète est parvenu à rester humble et bon alors qu’il grandissait au sein même du palais de Pharaon, c’est avant tout par la cause d’Assia. C’est elle qui l’a élevé et qui lui a transmis ces nobles valeurs.

Assia était l’opposée de pharaon. Il était d’une arrogance sans nom au point de se prendre pour un Dieu, elle était simple et humaine. Lorsque Moïse invita Pharaon au monothéisme elle crut directement mais secrètement à son message.

Les convertis tués par pharaon

Pharaon tua tous ceux qui adhéraient au monothéisme prôné par Moïse. Les magiciens qui se convertirent puis la coiffeuse de sa fille qui fût jetée dans de l’huile bouillante avec ses enfants.

Assia témoin et impuissante de la tyrannie de son époux finit par avouer sa conversion tout en étant consciente des conséquences que cela impliquait. Pharaon pris de colère la fît torturer mais elle patienta et ne céda pas.

« Mon Seigneur ! Construis-moi, auprès de Toi, une maison au Paradis, Sauve-moi de Pharaon et de son œuvre ! Sauve-moi du peuple injuste ! » Coran.66.11

Cette invocation qu’elle fit juste avant de mourir de ses blessures est poignante. « Mon Seigneur ! Construis-moi auprès de Toi une maison au Paradis » . Elle demanda en premier la proximité puis la demeure.

Et quelle demeure ? Elle qui vivait dans le luxe pharaonique… Une maison … Elle n’a pas dit « un palais ou un château » non, une simple maison. Ce qui montre bien le détachement du bas-monde, la profonde spiritualité et la foi totale en Allah.

Nous devrions tous prendre exemple sur Assia, illustre mentor, qui a gouté à l’illusion du paradis sur terre et qui a préféré la vie future. L’habitat naturel de l’Homme, c’est le paradis.

Nos parents Adam et Eve en ont été chassés et aujourd’hui, notre âme nostalgique cherche désespérément la richesse pour retrouver cet état perdu. L’expérience terrestre n’est pas faite pour être facile et heureuse de bout en bout, non ! 

Jihad an nafs

On doit combattre cette âme rebelle et se reformer chaque jour sans cesse. Il n’y a pas de repos dans ce travail sur nous-mêmes. L’âme, soit tu la maîtrise, soit tu cèdes à tous ses caprices et ce infiniment. Il y a eu dans l’histoire d’Assia de grandes leçons d’éducation spirituelle.

Puisse Allah nous faire atteindre cette intelligence du cœur.

J’espère que ce portrait t’a plu, dis moi en commentaire quelle partie t’inspire le plus.

« Portrait de Femme: La Grande Khadija Bint Khuwaylid
Portrait de Femme: Shéhérazade »